Femme noire souriante travaillant sur son ordinateur

Le bien-être que nous avons reçu, qui est nos dons, nos talents, nos potentiels, qui est en nous et qu’on ne le voit pas, le bien-être qu’on peut montrer et le bien-être dans notre maison.
Mais aujourd’hui je veux parler encore, à nous les noirs, on doit se réveiller, on est déjà arrivé mais, ça me fait rire parce qu’on dit on peut être heureuse ou bien heureux malgré les épreuves de la vie. Quand tu es en train de dormir et quelqu’un vient, la personne t’appelle comme ça : “réveille-toi ! Maguy réveille-toi !” des fois quand on se sursaute si on ne fait pas attention, c’est la personne qui est devant nous, qui est en train de nous réveiller, c’est lui qu’on peut griffer, parce que si la personne t’appelle, ça dépend la manière dont la personne t’a réveillé, la personne dit il y a quelque chose lève-toi, pourquoi je dis ça, nous les noirs, la plupart on accuse les autres et c’est la faute de tel, de telle chose, mais on ne regarde pas quand il y a la situation, quand il y a les épreuves, est-ce qu’on peut être heureux malgré les épreuves, quand il y a les épreuves, comment on va faire pour trouver la solution, pour s’en sortir, on est dans l’accusation sans chercher la solution, une année dans ce pays, dans le milieu des noirs cosmétiques, et entre les noirs il y avait eu les malentendus, pourquoi c’est la première vague qui a vendu, je fais partie de la première vague qui sont les femmes, qui ont vendu les produits cosmétiques sur les réseaux, il y a d’autres filles qui se lèvent qui étaient blogueuses à l’époque, elles parlaient mal des autres par exemple, les produits, je vais donner un exemple je ne vais pas montrer la marque pour le moment, le produit comme ça est vendu aux États-Unis à 5€, arrivé ici la personne a payé, la personne a son entreprise, la personne a payé les frais de port, la personne va le vendre ici à 15€, je ne vais pas dire le nom aussi des sites qu’ils ont accusé beaucoup à tort à travers, la personne doit le vendre à 15€, pourquoi ? la personne ne le fait pas multiplier par 3, la personne le fait multiplier par 3, mais la personne
doit payer les taxes, doit payer les charges, doit payer les employeurs, doit payer son site internet mais il y a d’autres qui se lèvent qui disent voilà le produit là on le voit aux États-Unis à 5€ n’achetez plus chez telle personne à 15€ vous pouvez le commander directement des États-Unis et vous allez le recevoir, pourquoi on fait ce genre de choses, parce qu’on dit l’amour, on dit que l’Afrique doit évoluer, on dit on doit construire l’Afrique, on dit nous-mêmes on doit créer nos choses, nous-mêmes on doit entreprendre mais soutenez nous !

Entre-aider entre-nous, oui parce que la personne qui est en train de le faire, parce que comme la personne n’est pas dans le milieu du commerce, peut-être la personne est blogueuse ou elle veut parler sur les réseaux sociaux, la personne va chercher à dénigrer l’autre pour pouvoir se faire connaître mais ce n’est pas comme ça, c’est mieux de dire, le produit-là vous pouvez le trouver en France chez telle personne, c’est mieux, entre nous on peut accuser les autres on peut accuser les blancs on peut accuser les jaunes mais nous-mêmes on fait quoi,
quand on fait des choses entre nous on ne s’encourage même pas entre nous, j’avais déjà dit que chez moi ici il y a plein, je ne suis pas raciste, il y a plein de pakistanais qui ont plein de magasins mais il y a un noir qui est venu mettre son magasin, lui voulait aider sa communauté noire, il fait des crédits tu achètes ce mois 100€ -150€ et la fin du mois tu payes et tu reprends un autre crédit, les gens lui ont donné les chèques sans provision pleins, le monsieur a fermé son magasin, mais les autres pays, les pakistanais qui étaient là plus de 10
ans même avant que moi je sois venue dans le quartier ils sont encore là jusqu’à 20 ans 30 ans ils sont encore là de génération en génération, quand ils laissent ils revendent à leurs frères, mais nous, il y a eux qui étaient venus c’est nous qui avons commencé ce milieu premièrement les noirs, mais pourquoi on ne résiste pas, pourquoi quand les noirs font quelque chose on ne résiste pas parce que c’es entre nous qui disons encore l’autre il fait ça mais lui il avait mis un système en place tu achètes 100€ tu achètes 200€ tu achètes 300€ le
riz la nourriture il vient te livrer lui-même à domicile tu payes à la fin du mois tu laisses que ton chèque, on a dit, lui-même, moi je suis allée chez lui dans le magasin pour l’encourager chaque fois je vais je discute avec lui il m’a montré des chèques il m’a dit voilà maman regarde les chèques ! tous les chèques sont revenus sans provision mais si tu n’as pas l’argent, négocies ! On ne se soutient pas, on va être-là, non la personne a fait ça, on va le calomnier, la personne a fait ça on va pouvoir trouver des choses qu’on ne doit pas trouver mais
nous avons tout ce qu’il faut chez nous je vous ai montré ici, le beurre de Karité, ce produit, le beurre de Karité est fait par les femmes du village de chez nous, en Afrique, mais il est dans tous les produits dans tous les magasins dans toutes les grandes surfaces, avant je ne savais pas, c’est une grande société à l’époque qui m’avait contacté ce
n’est pas aujourd’hui qu’on peut trouver des beurres de Karité naturels partout, les magasins bio le font maintenant tout ça, à l’époque il m’avait contacté pour ce beurre de Karité, mais le prix qu’il m’avait proposé d’acheter même si je le ramène d’Afrique dans des containers, il dit il veut le prendre mais ils m’ont proposé 1€ le kilo quand tu fais les calculs tout ce que tu vas faire tu ne gagnes rien dessus mais c’est les mêmes personnes maintenant qui sont en Afrique qui sont en train de produire, les femmes, pour ramener ce beurre de Karité, mais
nous-mêmes, que ce beurre de Karité est venu de chez nous, nous-mêmes qu’est-ce qu’on fait, il y a plein d’autres choses, qu’est-ce qu’on fait, parce que nous devons changer notre propre mentalité, ce n’est pas pour accuser les autres, afin d’accuser quelqu’un il faut que toi même tu te dis mais qu’est-ce que moi je fais ? Qu’est-ce que moi je peux apporter ? Qu’est-ce que moi je peux contribuer aussi à l’évolution ? ce que je suis en train de dire, qu’est-ce que je peux faire ? Les produits cosmétiques, ce sont les noirs qui ont ramené les produits cosmétiques dans ce pays, on connaît l’histoire, ce sont des noirs qui ont ramené les produits cosmétiques, peut-être dans les jours à venir je vais vous donner plus les détails, nos enfants doivent connaître l’histoire, ce sont les noirs, dans les métros avant c’est que les noirs qui prenaient les magasins dans les métros, moi quand j’étais venue en France j’avais rencontré la plupart des noirs qui ont commencé les produits cosmétiques dans ce pays j’avais discuté avec eux ce sont les noirs qui prenaient les magasins dans les métros ce sont les noirs qui ramenaient des États-Unis les produits cosmétiques, il y a certains produits c’était un noir, un monsieur camerounais, les mèches qu’on voit aujourd’hui c’était les togolais les béninois qui ont ramené ça qui ont mis ça en place mais aujourd’hui toutes ces sociétés sont vendues à des pays étrangers je ne suis pas raciste, je ne dis pas, mais nous-mêmes qu’est-ce qu’on fait, parce que un des messieurs la dernière fois il m’avait appelé, nous avons discuté mais ça je vais le dire après, c’est pour dire que toutes ces choses ce sont nous qui les avons ramené, mais aujourd’hui ils sont dans la main de qui ? aujourd’hui qu’est-ce qu’on fait ? Quand on va dans Château Rouge avant c’étaient les noirs mais aujourd’hui les magasins sont vendus à
des gens qui ne mangent pas notre nourriture mais quand un noir le vend on dit qu’on ne va pas acheter chez elle, parce que moi quand j’étais venue dans ce pays les gens me disaient au tel magasin c’est une noire elle est comme ça il ne faut pas acheter chez elle quand on m’a dit ça c’est là-bas que j’achète jusqu’à maintenant, je me suis dite mais si je ne soutiens pas ma sœur noire qui vient de mon pays qui ne vient pas de mon pays mais qui est noire, si je ne la soutiens pas je vais soutenir qui, l’unité ça vient de l’Afrique, manger en communauté ça vient de l’Afrique partager la nourriture ça vient de l’Afrique mais aujourd’hui on est en train de perdre notre identité cette identité il y a d’autres personnes qui la prennent et qui l’utilisent la
parole qu’on est en train de dire, la parole vient de l’Afrique, en Afrique on aime encourager, en Afrique on fait des familles, en Afrique quand les mamans sont malades, les grands-mères, on les héberge à la maison mais aujourd’hui on est en train de perdre ça maintenant aujourd’hui il y a d’autres communautés qui utilisent la parole, apprenons à nos jeunes l’histoire et apprenons les à créer, à développer leurs potentiels, le potentiel ne s’apprend pas à l’école, tu peux aller dans l’école de commerce ils vont t’apprendre mais il y a certaines choses qui s’apprennent sur le terrain, tu as des potentiels, si tu fais des études et que tu ne trouves pas du travail, qu’est-ce que tu aimes faire, cherches ton potentiel, le don que Dieu t’as donné, le
talent pour pouvoir exercer dedans, aujourd’hui quand tu vois Château Rouge il y a un monsieur qui m’a dit la dernière fois, je veux pas dire son nom, mais il dit mais Maguy toi tu es dans les produits cosmétiques mais regardes nous, lui il ne met pas mon produit sur le corps il n’utilise pas nos mèches, ce sont nos sœurs qui utilisent avec beaucoup d’argent dedans, dans ce milieu, mais les gens qui leurs femmes n’utilisent pas, c’est pour cela que je suis contre, ils créent leurs produits ils mettent l’hydroquinone, nos sœurs achètent chez notre communauté, achètent, encouragent les gens qui créent, nos sœurs qui créent, quelqu’un qui vend, achètent, encouragent entre nous, soutiennent, allez sur le site de Sister Maguy commandez les
produits allez sur le site de telle personne, Bintou Camara achètes son produit, encourageons-nous entre-nous.

Je vous salue, aujourd’hui on va parler de comment on supporte les épreuves, comment on voit les épreuves, comment on voit nos ennemis, c’est quoi nos ennemis, comment on les voit, et l’ennemi c’est quoi ? Aujourd’hui je vais partager avec vous les épreuves ou la façon dont on les voit ou comment on voit nos ennemis. Il y a un verset que tout le monde connaît dans la Bible qui nous parle de, ne nous luttons pas contre la chair, nous luttons contre les esprits dans le monde céleste, nous luttons contre tous ces esprits, nos problèmes, ce sont les esprits qu’on ne voit pas, les difficultés, la maladie, les problèmes d’argent, les problèmes dans le couple, les problèmes contre nos maris, nos femmes, contre nos enfants, ce sont les ennemis, oui des fois les problèmes qui viennent de quelqu’un, c’est l’ennemi qui utilise la personne, on ne le voit pas mais on va combattre contre qui ? on va combattre comment ? on va le dominer, quand la difficulté vient dans notre vie, quand les problèmes viennent dans ta vie, comment tu le vois, j’avais partagé ça avec quelqu’un, je me suis dit mais comment, d’habitude on le voit, on le voit quand la personne-là c’est mon ennemi, elle m’a fait ça, il m’a fait ça et on se focalise sur la personne au lieu de se focaliser sur comment on doit trouver la solution pour sortir du problème, c’est la personne-là qui m’a cherché des problèmes, la personne m’a fait ça et on prend des mois des années des semaines à prier contre cette personne au lieu de prier pour dire mais Dieu ouvre moi les yeux comment je vais faire pour sortir de ce problème, pour avoir ma guérison, pour avoir le problème de mon couple, pour avoir le problème pour mon problème financier, qu’est-ce que je dois mettre en place pour vendre, pour s’en sortir, pour avoir des revenus, on ne cherche pas ça, on se met dans la bulle de la personne, on répète la personne-là m’a fait ça, oui je vis ça à cause de cette personne mais on ne cherche pas la solution, on ne voit pas que la solution est derrière ce que la personne est en train de nous faire, comment chercher la solution, chez Sister Maguy, n’oubliez pas, il y a des produits de bien-être, ça c’est l’huile de ricin, les produits de bien-être, vous pouvez le commander, il y a d’autres choses que les gens, les femmes qui ont des talents qui fabriquent les choses en Afrique au fond.

Maintenant on revient, comment ne pas regarder la solution, pour dire quoi qu’il en soit la solution va venir, quoi qu’il en soit le problème quoi qu’il en soit la nuit le jour va venir quoi qu’il en soit les ténèbres la lumière va venir on se focalise sur les problèmes on se focalise sur la personne qui nous fait du mal on se focalise dessus et on s’arrête dessus et on ne réfléchit pas comment je dois trouver la solution peut-être derrière ça il y a un message Dieu me parle de quoi pourquoi il a permis que cette personne me fasse du mal pourquoi je traverse cette situation comment je dois trouver la solution, on ne voit pas que la solution est plus grande que les épreuves qui viennent, on met les épreuves plus longs que la solution, d’habitude on met nos épreuves plus grands que la solution, au lieu de regarder que la solution est plus grande que les épreuves quoi qu’il en soit, le jour que ça va durer, l’année que ça va durer, la solution, le résultat est plus grand, il est plus vaste parce que nous ne luttons pas contre la chair, nous le répétons comme des récitations, Éphésiens 6 verset 10, nous le récitons comme des récitations pour dire mes ennemis ce sont les problèmes je lutte contre moi-même pour pouvoir trouver la solution pour chercher là où se trouve la solution pour approcher les gens qui
vont m’apporter la solution pour trouver comment je dois faire et on se focalise sur ce problème et on pleure sur ce problème on se lamente et on donne la raison aux gens qui nous font du mal la situation qui vient dans notre vie qui nous fait du mal on donne la raison à cette situation au lieu de dire à cette situation je ne veux plus jamais te revoir, toi tu n’as plus la place dans ma vie, toi tu es minime, tu es toute petite mon Dieu est plus grand que toi mon Dieu est plus puissant que toi, la solution, ma guérison est derrière toi ma liberté est derrière toi mon mariage est derrière toi mon nom mais derrière l’argent est derrière je vais trouver la solution l’enquête pour ma bouche tu n’as plus le droit maintenant je vais retrouver l’argent pour reprendre mon mon business pour reprendre et mon nom mon femme dont vous le matin mais montre-moi qu’elle soit piégée je dois mettre en place Dieu pour pouvoir s’en sortir garder tu
crois tes épaules tu le fois plus grand que tout tu le vois il est en bas de toi tu es en train de marcher dessus et tu es en train de chercher la solution quelque soit la multitude de chercher le jour tu es en train de chercher la lumière tu es en train de chercher chez qui tu vas trouver le réconfort c’est ça que j’ai envie de partager avec toi et moi j’avais toujours et merci à toutes les personnes qui m’encouragent te dit que je les encourage nous sommes là les femmes courageuses voilà y a tout la description en bas automatico c’est quelqu’un qui a téléchargé qui t’a employé je suis systématique du tape systématique touché et tu viens d’être tout ce qui est la transformation de Dieu tout ce qui est là changement et qui vient de Dieu et voilà merci pages si tu as envie de partager ton histoire tu es la bienvenue si je système Que Dieu nous bénis Depuis le début de la le père à okay Ce soir-là avec cette chanteuse

Pin It on Pinterest

Share This